Menu





Navigation:

Menu

Mercredi 17 Mars 2004



AG INTER-ETUDIANTS:

Les caméras de France 2 sont présentes.
Les facs présentes:
                      _ Lettres et Langues
                      _ STAPS
                      _ Sciences Humaines et Arts
                      _ Les IUT
                      _ Droit, Sciences Economique et Sociales (en petit nombre certes, mais tout de même présent)


La grève en STAPS a été revotée pour trois jours. Les étudiants ont peint les vitres de leur établissement.

Au niveau national:
Les facs de Renne, Dijon, Lille, Calais, Liévin, Rouen, Nantes et Pau commencent à se mobiliser. Une journée de grève nationale est prévue, pour demain, pour les étudiants, enseignants et directeurs des UFR de STAPS. Une délégation de chaque université est envoyée à Paris, pour une grande manifestation. En ce qui concerne Poitiers, les syndicats mettent à disposition des cars. L'objectif est de réagir face au projet de lois voté par le Ministère des sports et soumis au vote de l'Assemblée Générale. Les directeurs d'UFR avaient demandé à être reçu en délégation, mais cela a été rejeté.

Un appel avait été lancé aux têtes de liste pour pouvoir participer à leur meeting. Me Elisabeth MORIN a répondu négativement, alors que Me Ségolène ROYAL a accepté de recevoir un représentant étudiant, dans le but de faire part de nos revendications, ainsi que de poser quelques questions sur ce que compte faire le parti s'il était élu. Elle nous accorde 7 minutes d'intervention. Le meeting est prévu pour demain, jeudi 18 mars, à 20h, à la salle Lawson Body.

AG COLLECTIF SAUVONS LA RECHERCHE:


Cette réunion a principalement eut pour but de constituer le collectif, ainsi qu'une coordination. Le collectif a voté pour une union avec les autres mouvements de la communauté universitaire.
Un résumé de l'AG, ainsi que la motion votée par le collectif de Sciences Humaines et Arts nous ont été envoyés par Me Carine CRAIPAUD et Me Naïk MIRET.
Chers collègues,
aujourd'hui se sont tenues une réunion de constitution du collectif "Sauvons la recherche" à l'Université de Poitiers et une assemblée Générale des Personnels (IATOS et enseignants chercheurs) et étudiants de l'ensemble de notre Université.

- un bureau du collectif local a été constitué et se réuni ce jour à 18 heures. Les personnes présentes ont manifesté leur volonté d'une action de soutien au collectif, lors de la journée nationale "sauvons la recherche" de vendredi 19 mars.

L’Assemblée générale a pour sa part :
-adopté à l'unanimité la motion proposée par la coordination des personnels (IATOS et enseignants chercheurs) et des étudiants de  l'UFR SHA (texte ci-joint).
-adopté le principe de la grève pour la journée du 19 mars, en soutien aux chercheurs et des étudiants en grève et pour élargir la journée à l'ensemble des revendications exprimées dans la motion pour l'ensemble de la communauté universitaire
-adopté l'initiative de la manifestation des étudiants, et de se joindre à eux ; RDV à 14 heures au jet d'eau du parc de Blossac, (trajet : la gare, place d'armes, hôtel de région).
pour la coordination SHA :
        Carine Craipaud
        Naïk Miret


AG COLLECTIF INTERCATEGORIELLE:


Objectif:
          _ Rappel des revendications communes.
          _ Rappel des motions voter au CA et à l'AG de Sciences Humaines et Arts de mardi 16 mars.
          _ Coordination des différents mouvements.

La motion proposée vendredi dernier, à l'AG regroupant des chercheurs, des enseignants-chercheurs, des personnels IATOSS et une délégation d'étudiant, fait part de l'appel à la grève éventuelle, d'une volonté d'organisé une Assemblée Générale Intercatégorielle et de la planification une action commune pour la manifestation de vendredi prochain. Le texte soulève le fait que le personnel universitaire doit prendre position à propos du mouvement étudiant. Il rappel que nous combattons pour les mêmes raisons: la lutte contre la précarité ainsi que celle contre le démantèlement du service public. Il fait également allusion au LMD, aux lois de modernisation...
Celle votée par le Conseil d'Administration est, sur certains points, différente.

La motion votée à l'AG du mardi 16 mars en Sciences Humaines et Arts est proposée comme base de discussion.

Une proposition pour la manif de vendredi est avancée par le collectif étudiants: RDV à 14h Parc de Blossac. Elle fut acceptée à l'unanimité par l'assemblée.
Un autre RDV est décidé: 19h parking "grand large".

Certains problèmes sont soulevés: la pression du gouvernement sur les médias, la coordination nationale et le soucis d'informer la population.

Des futures actions sont à penser. Une idée d'une manif unitaire un soir en semaine est proposée.

Une date pour une prochaine AG Intercatégorielle sera diffusée ultérieurement.


NOTRE APRES-MIDI:

A 13h, les étudiants se sont retrouvés place du Marché pour un pique-nique géant, avant la manifestation.
Le rassemblement était joyeusement accompagné de groupes musicaux (orchestre cuivre, percussion...). Cracheurs de feu, monocycle, jongleurs et de bâtons du diable étaient au rendez-vous.
A 15h, le mouvement a rejoint les travailleurs sociaux devant la préfecture: éducateurs, élèves de l'IRTS, assistantes sociales et d'autres qui manifestaient contre la loi PERBEN, notamment parce qu'elle encourage la délation et contre la loi Nicolas SARKOZY sur la prévention de la délinquance. Ainsi le ministère de l'intérieur voudrait, par ces lois, que les travailleurs sociaux deviennent des "indics" au détriment des familles dont ils s'occupent.
Une délégation a été reçue à la préfecture. La rencontre n'a pas été satisfaisante et le cortège s'est donc rendu à l'Hôtel de Ville, pour connaître la position du maire sur cette situation. Celui-ci s'est déclaré défavorable à cette loi.


Le prochain rendez-vous est donné demain matin à 11h à l'amphi J sur le campus.


Propriété intellectuelle de Buggie et de toute l'équipe de Grève86 - Tous droits réservés